LA TRANSPROVENÇALE, UNE RANDONNÉE À VOUS COUPEZ LE SOUFFLE

Du 11 au 15 septembre prochain, l’équipe d’Egobike Camps vous réserve
une expérience de VTT hors du commun. Une randonnée de 5 jours au
cœur du département de Vaucluse, de la Provence et des Alpes-de-haute-Provence.

2e étape – Sault – Oppedette. Départ du village de Sault, au pied du Mont-Ventoux. Une première montée pentue mais progressive.

À l’heure où la performance est mise en avant, où les formats de course sont de plus en plus courts, Olivier Brunaud, guide de vélos de montagne (mountain bike) dans le Mont Ventoux vous propose de prendre le temps de découvrir des lieux touristiques du terroir. Évasion, plaisir, découverte et convivialité, sont les maîtres mots de cette future randonnée. 5 étapes qui passeront bien-sûr par le géant de Provence, le plateau de Sault, le village de Rustrel et sont célèbre Colorado Provençal, les Gorges d’Oppedette, Manosque, Gréoux-les-bains et pour finir au Lac d’Esparron de Verdon. Une assistance avec point de ravitaillement sera mise à votre disposition ainsi qu’une cuisinière chaque soir au gîte.

Caméra embarquée de la descente des Aiguiers de Travignon à Saint-Saturnin-les-Apts 


L’esprit d’une tribu

 Créateur et dirigeant du team Egobike, (plus vieux team de France NDLR) Olivier Brunaud tient à transmettre son état d’esprit à un petit groupe. En effet, cette première édition sera limitée à 18 personnes, il nous explique pourquoi : « Je veux garder un petit nombre pour privilégier une proximité avec eux. Partager des émotions tout le long de la journée et ensuite se retrouver autour d’un bon repas le soir au gîte ».

Pause repas au village de Rustrel, célèbre pour ses carrières d’ocres.

Pause repas au village de Rustrel, célèbre pour ses carrières d’ocres.

Le Colorado Provençal sur les hauteurs du village était autrefois une carrière d’ocre. Aujourd’hui, il fait partie des lieux touristiques du Vaucluse. Il est aux alentours de 13h30, une montée assez raide et sous la chaleur nous mène sur les hauteurs.

Le Colorado Provençal sur les hauteurs du village était autrefois une carrière d’ocre. Aujourd’hui, il fait partie des lieux touristiques du Vaucluse. Il est aux alentours de 13h30, une montée assez raide et sous la chaleur nous mène sur les hauteurs.

Après une longue ascension, surtout après la paella royale du midi, nous redescendons vers Oppedette. Une descente rapide qui alterne entre sous-bois et chemin plus large avec une belle vue sur le village perché de Viens.

Du vélo mais pas seulement 

Puisque c’est une itinérance, il y aura d’autres moyens de découvrir la Provence. Vous pourrez aller à la rencontre des chèvres du prestigieux prieuré de Carluc et goûter à son fromage, vous baigner dans le plan d’eau des Vannades à Manosque mais surtout, traverser le lac d’Esparron de Verdon en bateau lors de la dernière étape après avoir parcouru ses nombreux sentiers près de la falaise.

Levé 6h et déjà une vue magnifique depuis la chambre.

Prêts à partir, le fameux bar du village n’ouvre pas avant midi, on aura pas le plaisir de prendre un verre en compagnie de l’aimable barmaid.

Le village d’Oppedette se réveille doucement, nous partons sur une petite route qui nous mène sur Sainte-Croix-à-Lauze avec en fond le massif du Lubéron.

Le village d’Oppedette se réveille doucement, nous partons sur une petite route qui nous mène sur Sainte-Croix-à-Lauze avec en fond le massif du Lubéron.

Il vous faudra toutefois avoir une bonne condition physique pour cette Transprovençale. Entre 50 et 70km par étape et un dénivelé positif variant de 1000 à 1500m. Vous serez tellement bluffés par les beaux paysages que vous n’aurez pas envie de quitter votre monture, plaisir garanti.

Dernières difficultés avant de basculer sur la dernière descente vers Manosque. La fatiguent commence à se faire sentir. Il faut en garder un peu pour rester lucide jusqu’à l’arrivée.

Dernières difficultés avant de basculer sur la dernière descente vers Manosque. La fatiguent commence à se faire sentir. Il faut en garder un peu pour rester lucide jusqu’à l’arrivée.

On peut constater le chemin parcouru sur cette vue, aller c’est parti pour la descente technique et rapide.

Arrivée au plan d’eau des Vannades à Manosque, l’eau nous tend les bras. Après l’effort, le réconfort comme on dit.

Après un petit repos, Laurent de l’équipe Egobike vient nous chercher, nous allons peaufiner les derniers détails de la dernière étape à Gréoux-les-Bains.

Vidéo de la descente vers Manosque 

À noter qu’une transprovençale est disponible toute l’année sur demande et qu’une formule “light” est proposée à ceux et celles qui n’auraient pas la chance d’être présents sur 5 jours. Un format week end court avec une spéciale de nuit dans le Ventoux est prévue.


Plus d’infos sur le site EGOBIKE ou par téléphone au 06.98.24.07.07


Bruno DONNANGRICCHIA


Copyright © : All rights reserved. 2017 Bruno Donnangricchia
Using Format